Plaisir, ton univers impitoyable…

Mme K-smallLa majorité de droite s’est déchirée hier soir lors du conseil municipal. Mmes Sévrinne Fillioud et Véronique Guernon se sont vu retirer leurs délégations et leurs postes d’adjointes. Terminés les sourires hypocrites et les mots mielleux. Ces gens qui naguère ne nous présentaient que la face lisse et policée de l’unanimisme des godillots se sont étripés lors de cette dernière réunion…

On a ainsi pu entendre Stéphanie Van Dersteen parler de « mise à l’index » et même de « reniement », Jean-François Duchas accuser Joséphine Kollmannsberger de recourir à des « solutions de facilité », Véronique Guernon dénoncer « une mesure disproportionnée et injuste », « des décisions imposées aux élus sans analyse » et un « manque de respect de la démocratie » ; M. Plantadis, doyen de l’assemblée n’a, quant à lui, « jamais imaginé assister à une telle remise en question de la tolérance et de la liberté d’expression » et a dénoncé « la bassesse de ceux qui s’apprêtaient à voter contre le maintien des deux adjointes dans leur délégation ». Sévrinne Fillioud n’a pas hésité à évoquer un « sommet de la vilenie » soit, selon la définition du dictionnaire, « l’acte d’une personne qui a des sentiments bas et laids ». Rien que ça !

Que s’était-il donc passé pour en arriver là ?

Je ne sais pas si on connaîtra un jour tous les tenants et les aboutissants de ce conflit, ni qui pourrait être à la manœuvre derrière les dissidents, encore qu’on puisse avoir une petite idée [regardez bien la vidéo]… Reste que l’affaire remonte au Conseil du mois d’avril où quelques voix de son camp se sont opposées à l’augmentation des impôts locaux décidée par Mme K.. La riposte de celle-ci n’a pas été longue à venir, elle a été forte et brutale.  Choix délibéré et étonnant qui ne peut qu’être l’indice d’autres conflits qui travaillent en ce moment la droite municipale, conflits auxquels ce désaccord a servi de prétexte. Serait-ce par exemple, que certains considèrent que Mme K., trop occupée de ses ambitions personnelles nationales, se détournerait de l’intérêt des Plaisirois ? D’aucuns le murmurent…

Voici en vidéo l’intégralité des déclarations faites lors de ce conseil.

Note du 24 juin 2016 : Cette vidéo a été coupée à la demande du directeur de cabinet de Mme K. qui a fait valoir son droit à l’image, alors qu’il ne paraissait que furtivement, en arrière-plan (ni précis ni centré) du groupe des personnes réunies autour de M. Regnault.

Elle est désormais de retour, amputée des quelques secondes incriminées —cela n’affecte pas les déclarations puisqu’il s’agissait d’un plan de coupe pendant le dépouillement du vote. Chacun est libre de s’interroger sur cette demande —petite hargne momentanée (mais tardive) ou embarras devant l’interprétation politique qui pourrait être faite de ce positionnement (géographique) de l’ex-maire dans la salle du conseil…

 

JPR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.